Comment se passe une vente aux enchères ?

Organisée par un commissaire-priseur ou un opérateur de ventes volontaires, une vente aux enchères est publique.
L’acheteur doit absolument connaître les conditions de vente, affichées sur le lieu de la vente car enchérir équivaut à les adopter.
A l’heure convenue, la vente débute par la lecture de ces conditions, ensuite, le premier lot est mis à la vente. Chaque lot est précisément décrit. Après que le commissaire-priseur annonce le prix de base, les enchères peuvent commencer.

Comment enchérir?

Il existe trois possibilités pour enchérir :
– enchérir en salle : la personne est présente dans la salle et par un geste de la main signale, de façon claire, au commissaire-priseur qu’elle souhaite enchérir.
– enchérir par téléphone, en direct : il est possible d’en faire la demande à la maison de vente pour des lots d’une valeur conséquente. L’acheteur devra fournir un document, écrit et signé, ainsi que ses références bancaires. Ce service est entièrement gratuit mais le commissaire-priseur est libre de l’accepter ou non.
– établir un ordre d’achat : sans assister à la vente, l’acheteur laisse au commissaire-priseur un ordre d’achat mentionnant une valeur d’enchère maximum. Le commissaire-priseur agit alors pour le compte de l’acheteur en respectant ses volontés. Comme pour l’enchère téléphonique, l’acheteur doit produire un document avec sa domiciliation bancaire.

« Adjugé » : qui? quoi? comment?

L’objet est adjugé à la dernière personne qui enchérit. En cas de deux enchères simultanées pour un prix similaire, l’objet est remis en vente, il sera accordé à la personne qui en propose un prix supérieur. Si le montant des enchères est trop bas (en dessous de la valeur désirée par le vendeur), le bien est ôté de la vente.
Le mot « adjugé », énoncé par le commissaire-priseur, s’accompagne d’un coup de marteau qui clôture les enchères. L’acheteur devient le propriétaire du bien à ce moment précis bien qu’il ne soit pas encore en possession de celui-ci et qu’il ne l’ait pas encore réglé. Il doit se faire connaître, de suite, auprès de la maison de ventes et, s’il ne désire pas acquérir un autre objet, se rendre au poste d’encaissement où on lui délivre un bordereau d’adjudication, sorte de facture qui mentionne le numéro du lot, ses caractéristiques, ses références et son prix. Il devra alors s’acquitter du montant de cette ultime enchère, majoré de frais d’adjudication qui peuvent atteindre 20 % du prix adjugé. Le bien obtenu est, en général, entreposé sans frais pour une durée fixée par la maison de ventes. Les transports et envois sont à la charge exclusive de l’acheteur.

Quels biens sont mis en vente?


Tous les biens meubles, neufs ou d’occasion, se vendent aux enchères publiques : meubles, objets d’art (bijoux, tableaux, bibelots), matériels professionnels (de restauration, de BTP, de bureau, de coiffeur…), véhicules(personnels, utilitaires, de collection…) et même des animaux (chevaux de course…).

Qui peut participer à la vente aux enchères ?

Il suffit d’être majeur, de ne pas dépendre de mesures de protection de tutelles et ne pas être en liquidation judiciaire ou en redressement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *